Soumettre une contribution au Comité

18/03/2011

Thème du prochain numéro: "L’Intelligence et la Bêtise". Remise des contributions jusqu’au 20 septembre 2014. Plus de détails sur ce thème à la fin de la rubrique "Numéros parus / à paraître".

I- Généralités

Envoyer le texte (article, recension, entretien ou traduction) en fichier joint à l’adresse suivante : lephilosophoire@hotmail.fr

Les contributeurs sont invités à consulter la ligne éditoriale de la revue avant de proposer un texte. La contribution ne se rapporte pas nécessairement au thème du prochain numéro. Elle ne doit pas être proposée à une autre revue en même temps (sauf si l’auteur le précise explicitement). Le délai de la réponse ne dépasse pas 5 mois.

Les auteurs dont les contributions sont retenues acceptent de les voir publiées également dans une version électronique sur le site des diffuseurs numériques Cairn et Scopalto.

II- Mode de sélection des contributions

1- Procédure formelle

L’organe décisionnaire de la revue est le Comité de rédaction – garant de la ligne éditoriale.

Il fait appel, pour éclairer son jugement, à des rapporteurs qui constituent le Comité de lecture de la revue. Chaque article envoyé à la revue est ainsi transmis à un ou plusieurs rapporteurs, en ayant été préalablement anonymisé.

Les membres du Comité de rédaction délibèrent en réunion, puis communiquent aux auteurs les avis de publication ou de non publication, en leur transmettant le ou les rapports les concernant. Ces rapports sont eux-mêmes rendus anonymes, afin de garantir aux rapporteurs un jugement le plus libre possible.

2- Critères de sélection

Les critères de sélection sont principalement définis par la ligne éditoriale de la revue. Si des travaux d’histoire de la philosophie sont très régulièrement retenus, les auteurs multiplient leurs chances de publication en affrontant directement un problème philosophique, quitte à traiter ce problème en s’appuyant sur tel ou tel auteur. L’histoire de la philosophie doit être un moyen, non une fin.

Les articles se rapportant au thème ont plus de chance d’être retenus, car les numéros de la revue comprennent moins d’articles hors thème.

Il n’y a pas de limite formelle au volume de l’article. Il est toutefois conseillé de proposer des articles entre 15 000 et 100 000 caractères (espaces compris, titres et résumé compris également).

III- Charte éditoriale

1- Remise des contributions

  • Respecter la date limite de remise des articles indiquée sur le site de la revue (généralement  le 15  janvier pour le numéro de printemps, et le 15 septembre pour le numéro d’automne).
  • Transmettre l’article par mail, en fichier joint, à l’adresse suivante : lephilosophoire@hotmail.fr
  • Joindre à la contribution une brève présentation personnelle. Celle-ci sera publiée dans la rubrique « Auteurs et intervenants de ce numéro » qui clôt chaque numéro du Philosophoire, si le texte est retenu pour la publication.
  • S’il s’agit d’un article, placer à son début un résumé (800 caractères, espaces compris, maximum). Si cela vous est possible, traduire ce résumé en anglais, et placer cet "abstract" juste après le résumé en français. Si possible, traduire également le titre de l’article.
  • Préciser dans le corps du mail vos cordonnées exactes (adresse, téléphone et mail) afin d’être joint de manière la plus efficace possible.

2- Règles générales de mise en page

  • Après le titre, préciser le Prénom puis le Nom de l’auteur.
  • Tout nouveau paragraphe commencera par un alinéa, c’est-à-dire un retrait (et non une tabulation).
  • Indiquer de manière précise les grandes articulations du texte.
  • Utiliser le logiciel Word.
  • Corps du texte en taille 9 – police Times New Roman (PC) ou Times (Mac).
  • Justifier le texte (alignement à droite et à gauche).
  • Interligne simple.
  • Pas de saut de ligne entre les paragraphes.
  • Pas d’en-tête ou de pied de page, sauf pour les numéros de page.
  • Emploi de l’italique pour les mots en langues étrangères et pour les titres d’ouvrages cités.
  • Emploi des « guillemets français » pour une citation (passage ou expression d’un auteur).
  • Emploi des "guillemets anglaises" pour un mot ou une expression particulière, ou pour une citation à l’intérieur d’une citation.
  • Ecrire sans césure (c’est-à-dire sans coupure de mot en bout de ligne).
  • Un point (.) est toujours suivi d’une espace. Les ‘points doubles’ (: ! ? ;) doivent être séparés du mot qui les précède par une espace insécable.
  • La ponctuation pour les citations s’écrit à l’extérieur des “»” : ex. : … ».
  • Éviter les espaces doubles ou les espaces inutiles (avant ou après une apostrophe, avant ou après des parenthèses, etc.).
  • Les majuscules doivent porter l’accent s’il y a lieu (ex : Église, État, Être).
  • Abréviations: partie(s) s’abrège “part.” ; chapitre “chap.” ; tome : “t.” ; page(s) “p.” ; suivante(s) “sq.” ; paragraphe(s) “§” ; ligne(s) “l.”.
  • Penser à utiliser le correcteur orthographique et à se relire afin d’éviter erreurs, tournures maladroites, répétitions et autres fautes de style.

3- Notes de bas de page (et non à la fin de l’article)

  • En corps 8 – police Times New Roman (PC) ou Times (Mac) – justifiées – interligne simple.
  • Notes en numérotation continue.
  • L’appel de note dans le corps du texte doit être placé tout de suite après le guillemet de fermeture s’il est dans une citation ; avant la ponctuation basse (. ;:), après la ponctuation haute (?!) s’il est à la fin d’une phrase.
  • Ne pas laisser d’espace entre l’appel de note et le mot ou la ponctuation qui le précède ou celle qui le suit. En revanche, laisser une espace entre l’appel de note et le mot qui le suit.
  • Attention à l’utilisation des italiques pour certaines abréviations : ibid. (renvoie à la référence précédente), op. cit. (renvoie à une référence antérieure à la précédente), idem (même référence que la précédent, et même page).
  • L’appel de note ne doit jamais être en italique ou en gras.
  • Les références bibliographiques en notes se présentent différemment que dans la bibliographie de fin d’article: Initiale(s) du prénom, Nom (pas de petites capitales), Titre, lieu, éditeur, date.

4- Références bibliographiques

  • Bibliographie, placée en fin d’article.
  • Ecrire en corps 9 – justification.
  • Présentation pour un ouvrage :

NOM (petite majuscule), Initial du prénom suivi d’un point, Titre (date de 1ère éd. si besoin), Lieu, Editeur, année. Exemple : SARTRE J.-P., L’Être et le néant, Paris, Gallimard, 1943.

  • Présentation pour une contribution à un ouvrage collectif :

NOM (petite majuscule), Initial du prénom, « Titre de la contribution », in Nom(s) de l’Auteur/Editeur, Initial du prénom,Titre de l’ouvrage collectif, Lieu, Editeur, année. Exemple : VERNANT J.-P., « Corps obscur, corps éclatant », in Malamoud C., Vernant J.-P., Corps des dieux (1986), Paris, Gallimard, 2003.

  • Présentation pour un article dans un périodique :

NOM (petite majuscule), Initial du prénom, « Titre de l’article », Titre de la revue, numéro de la revue, année. Exemple : ALAIN, « Le culte de la raison comme fondement de la République », Revue de métaphysique et de morale, 9, 1901.

  • Classement par ordre alphabétique d’auteur, puis par année pour un même auteur.
  • Le nom d’une ville étrangère est en transcription française.
  • Inutile de préciser les collections.
  • Une référence bibliographique se finit toujours par un point.
  • Nota Bene : les Noms des villes sont indiqués dans la langue d’origine : London, Roma, etc.

 

About these ads
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 30 autres abonnés